Comment utiliser votre poêle à bois en toute sécurité et éviter les mauvaises odeurs de fumée

odeur feu brulee

Si vous possédez un poêle à bois ou que vous en considérer l’achat, vous trouverez dans cet article une source importante d’informations et de conseils pour assurer une utilisation optimale de celui-ci, mais surtout pour passer l’hiver en toute sécurité et sans odeurs désagréables de fumée dans la maison. Plusieurs risques sont associés à l’utilisation : émissions de particules dangereuses pour l’environnement et la santé et graves feux de cheminée. Depuis déjà plusieurs années en France, une réglementation régit l’achat, l’installation et l’entretien du poêle à bois afin d’assurer la sécurité des utilisateurs et diminuer l’impact environnemental de celui-ci. Bien qu’il n’y ait pas encore de lois de ce genre au Canada, SOS odeurs vous propose ce guide de bon usage, afin de passer l’hiver au chaud et ce, sans risque ni odeurs désagréables!

Dangers d’une cheminée mal entretenue

  • L’exposition aux contaminants contenus dans la fumée des cheminées peut avoir des effets très néfastes sur la santé des individus résidants dans la maison. Les particules émises par le chauffage sont de très petite taille, ce qui fait en sorte qu’elles peuvent pénétrer profondément dans les voies respiratoires et provoquer d’importants dégâts.
  • Si le conduit de la cheminée est encrassé, les risques de feu de cheminée sont grandement accentués. Ces feux de foyers génèrent une immense vague de fumée qui envahira la maison d’odeurs désagréables et de vapeurs toxiques.

Comment savoir si mon poêle à bois est un risque pour la santé et l’environnement?

  • Si des odeurs associées à la combustion s’installent dans la maison, cela signifie que le poêle à bois rejette des polluants nocifs pour la santé
  • La fumée qui sort de la cheminée est un excellent indicateur pour déterminer si votre poêle à bois est polluant : plus foncée et dense est la fumée, plus nombreux sont les polluants rejetés dans l’environnement

Les bons gestes à adopter pour diminuer les risques

  • Choisissez un appareil dont la fiche technique indique le plus faible taux d’émission de particules
  • D’abord s’assurer que le poêle à bois est installé comme il se doit et que la ventilation est adéquate. Il est très important de respecter le code canadien d’installation des appareils à combustion.
  • Pour ce qui est du ramonage, monsieur Ronald Samson qui cumule plusieurs années d’expérience dans le domaine conseille :

«Dans le cas d’un usage normal, on devrait faire ramoner la cheminée 2 fois par année, soit une fois en début de saison (en octobre) et en milieu de saison, soit janvier ou février. Si l’utilisation du poêle à bois est plus occasionnelle, on a besoin de faire ramoner la cheminée seulement 1 fois par année (ne pas oublier de noter la date du ramonage pour votre assureur!)»

  • La vitre de votre poêle devrait être nettoyée 2 à 4 fois par mois. Profiter de ce nettoyage pour vérifier que les joints sont en bon état.
  • De façon régulière, enlever les cendres qui encombrent votre foyer. Utiliser l’appareil lorsque le cendrier est plein peut nuire au bon fonctionnement de votre appareil et abîmer la grille de celui-ci.
  • Pour une utilisation optimale de votre appareil, il faut réchauffer la cheminée en premier en allumant avec du papier que l’on dépose à la base du tuyau.
  • Samson nous rappelle également l’importance d’une aération adéquate dans la pièce :

«Il est très important d’avoir une entrée d’air provenant de l’extérieur, afin de maintenir l’air ambiant de la pièce à son niveau normal (50% oxygène, 50% hydrogène) et ainsi ne pas causer de nuisance à la santé des individus.»

  • À propos des cendres…

«Il est très important de NE JAMAIS LAISSER de cendres dans une chaudière sans surveillance! Trop souvent, nous avons vu des maisons complètes brûler à cause d’une simple négligence.» raconte M. Samson qui a

  • Nettoyer également de façon régulière les parois du foyer puisque la suit empêche une bonne transmission de la chaleur

Au cours des 30 dernières années, nous avons reçu une grande quantité d’appels de clients désespérés des fortes odeurs de fumée dans leur résidence. Pour répondre aux besoins des clients, nous avons donc développé des produits et des procédés efficaces et sécuritaires pour éliminer complètement les odeurs de fumée.

Grâce à nos méthodes, nous avons aidé de nombreux clients à économiser temps et argent en récupérant la majorité des meubles et vêtements qu’ils croyaient fichus.

Si vous vivez une expérience semblable, sachez que l’équipe de SOS Odeurs peut se déplacer afin de vous offrir son expertise sur place et ainsi trouver une solution adaptée à vos problèmes d’odeurs. Notre but premier est de vous aider à retrouver une qualité de l’air normale tout en minimisant les désagréments et conséquences associés au problème.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*